Centre de formation interne et DATADOCK

Qui mieux que vous connaît votre métier, vos techniques et méthodes ? GM Conseil Formation vous aide dans la création de votre centre de formation interne, soit de bout-en-bout ou alors faites vous accompagner pour certaines étapes en particulier. Vous trouverez ici les avantages de cette démarche.

Vous trouverez ci dessous les 6 étapes clés pour créer votre centre de formation interne :

L’audit et l’analyse de la situation

Audit de vos besoins

Préoccupation croissante dans l’entreprise, la formation se complexifie et doit répondre à de nouvelles exigences de qualité. Dans ce contexte, l’audit de formation, démarche spécifique d’évaluation incluant un diagnostic et conduisant à des recommandations, occupe une part importante de notre activité de consultant-formateurs conseils.

Analyse d’un système de formation destinée à établir un diagnostic, l’audit peut s’appliquer à une organisation dans le cadre de son fonctionnement général, à un dispositif ou à une action de formation. Il est utilisé pour prescrire, en termes de conseil, les moyens à mettre en œuvre par l’organisation du dispositif de formation.
Il faut amener le client à décrire la situation de départ, jugée non satisfaisante et la situation souhaitée pour pouvoir en mesurer les écarts.

Puis, observer, analyser, évaluer, rencontrer les personnes concernées, consulter les documents utiles, repérer les points forts et faibles de l’organisation.

De cette analyse, découlera alors  la formalisation du cahier des charges de l’action de formation.

« Il est important de prendre du temps pour gagner du temps ! »

Etablir et optimiser le financement

Il s’agit ici de maîtriser les dépenses liées à la réalisation de l’action, choisir les dispositifs adaptés au projet et obtenir une prise en charge du financement de la formation interne par l’OPCA.

Etablir et optimiser le financement

Les étapes pour financer votre centre de formation

  • Chiffrer les dépenses
  • Apprécier l’imputabilité des dépenses
  • Dégager des excédents reportables
  • Mobiliser des dispositifs de formation adaptés

Déployer le projet de formation interne

Montage du dispositif de formations

Cela consiste à choisir les futurs formateurs internes, les former et les suivre : déterminer en amont les motivations, les compétences pédagogiques et l’expertise technique, en fonction établir un programme de formation de formateur adapté (formateur en salle, de terrain, concepteur-formateur, occasionnel, tuteur…).

Identifier et mobiliser  les autres personnes ressources et déterminer l’ensemble des moyens matériels nécessaires au bon déroulement du projet : création d’un groupe de travail sur le projet, réunion de démarrage, réunion de travail, suivi du groupe.

Puis finaliser les démarches administratives et budgétaires du projet de formation interne.

Montage du dispositif de formation

Phase d’ingénierie de formation où le concepteur pédagogique détermine l’ensemble du programme et du déroulé de formation professionnelle qui permettra un apprentissage optimal des formés.

Suivre et évaluer l’action

La formation professionnelle adulte représente un enjeu et un investissement trop important pour que l’on puisse se permettre de négliger, ou de ne pas examiner les effets attendus.

Mesurez la satisfaction

Les 4 éléments pouvant être évalués :

  • la satisfaction des stagiaires
  • l’atteinte des objectifs
  • la transférabilité de la formation
  • l’impact sur l’organisation

Création d’un centre de formation agréé

Créez votre centre de formation interne

Lorsque l’entreprise souhaite créer son propre centre de formation pour adulte et en faire la déclaration officielle, elle doit engager et respecter une procédure administrative et comptable précise et obligatoire auprès de la DIRECCTE.

Validation DATADOCK

Picto_datadocke

Aujourd’hui tout organisme de formation doit se faire valider DATADOCK afin de pouvoir faire financer ses formations par les principaux financeurs de la formation continue (OPCA, FONGECIF, Pôle Emploi, les Régions…). L’enjeu est donc primordial !

La démarche consiste à fournir des éléments de « preuves » pour chacun des 21 indicateurs du dossier, afin d’attester de la conformité aux 6 critères imposés par la loi du 5 mars 2014.

A partir  de ces éléments de preuve, assortis des éventuelles informations complémentaires qu’il jugerait nécessaire, chaque OPCA procédera au référencement des organismes de formation sur son catalogue de référence.

 

Les 6 critères sont :

  1. L’identification précise des objectifs de la formation et de son adaptation au public formé
  2. L’adaptation des dispositifs d’accueil, de suivi pédagogique et d’évaluation aux publics
  3. L’adéquation des moyens pédagogiques techniques et d’encadrement de l’offre de formation
  4. La qualification professionnelle du personnel en charge de la formation
  5. Les conditions d’information au public sur l’offre de formation, ses délais d’accès et les résultats obtenus
  6. La prise en compte des appréciations rendues par les stagiaires

Des questions ?

Vous souhaitez former vos salariés en interne ?